Budget

La ministre du Budget est souvent considérée comme la « comptable de l’Etat ». Son rôle est en effet d’anticiper chaque année les dépenses des différents départements ministériels et de veiller à la bonne exécution budgétaire de ces dépenses. Dans cette optique, la Ministre du Budget travaille en étroite collaboration avec les services publics fédéraux et avec des institutions publiques telles que le Bureau fédéral du Plan, le Comité de Monitoring, la Banque Nationale de Belgique, la Commission européenne, le Fonds Monétaire international, etc. Mais par sa compétence transversale, la Ministre du Budget dispose également d’une force de proposition politique dans le respect de l’accord gouvernemental.

Loterie nationale

La ministre chargée de la Loterie Nationale a la mission de veiller à la réalisation de deux objectifs principaux de la Loterie Nationale : l’organisation des jeux responsables et la redistribution des bénéfices. Plus précisément, cette institution garantit une plus-value sociétale majeure à travers l’attribution de subsides, soutenant ainsi plusieurs centaines de projets humanitaires, sociaux, sportifs, culturels et scientifiques sur l’ensemble du territoire.

Fonction publique

La Ministre de la Fonction publique est responsable d’une composante essentielle de l’Etat: l’administration et son personnel. Les citoyens et entreprises du pays doivent pouvoir bénéficier de services publics fédéraux efficaces, modernes, innovants et orientés vers leurs usagers. Cet objectif est notamment atteint à travers une politique de ressources humaines efficace et valorisante (recrutement, carrière, formations, statuts), une modernisation et une simplification des structures et infrastructures (budget, achats, bâtiments) et la poursuite des investissements dans les nouvelles technologies (numérisation, transparence, open data).

Politique scientifique

La Politique scientifique fédérale est une compétence essentielle dans le cadre de la préparation de notre société aux grands enjeux auxquels doit faire face la Belgique. Dans ce cadre, la Ministre chargée de la Politique scientifique fédérale contribue à cette préparation en soutenant les grands programmes de recherche fédéraux et en participant à des programmes de recherche européens et internationaux. Elle est également en charge du programme de coopération durable de recherche entre les établissements scientifiques fédéraux et les universités. Elle intervient également comme un soutien clé à l’innovation et le recherche technologique dans le cadre de la participation de la Belgique dans le spatial.

Elle a également la tutelle sur les établissement scientifiques fédéraux comme l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique, l’Institut royal météorologique de Belgique ou encore les Musées royaux d’art et d’histoire et le Musée royal de l’Afrique centrale.

.

Déontologie

La ministre exerce une tutelle sur le Bureau d’Ethique et de Déontologie administrative. A ce titre, son rôle consiste à garantir au Bureau d’Ethique la capacité de mener à bien les missions qui lui sont confiées. Ces missions sont principalement liées au respect, par les organismes et autorités publiques, des principes de bonne gouvernance, d’éthique et d’intégrité.